logo

Comment faire la véritable Huile de Millepertuis

Le Millepertuis (Hypericum Perforatum)

Populairement appelé aussi Herbe de la St. Jean, est une plante vivace commune chez nous, dont les petites feuilles oblongues présentent de petits points transparents (perforatum) qui sont de minuscules glandes à huile, et des fleurs jaune d'or.

Il contient de l'hypericine (qui colore l'huile de millepertuis en rouge), des flavonoïdes, des xanthones, des tanins et une huile essentielle (sesquiterpènes, monoterpènes, hydrocarbures, alcools, oxydes terpéniques, cétones).

Historique: La plante est déjà citée dans les ouvrages de Discoride, Pline l'Ancien et Galien qui la recommandaient pour le traitement de la sciatique. Paracelse l'utilisait pour soigner la peau, la dépression et la mélancolie.

Symboliquement elle représente l'âme en peine, trouée de mille blessures. Les feuilles de millepertuis semblent percées d'innombrables minuscules trous que l'on peut observer, d'où son nom"perforatum".Par analogie il fut découvert que cette plante soutient les âmes en peine.

En réalité ce ne sont pas des trous mais des capsules qui renferment une huile.

Au cours des dernières années, des recherches poussées ont permis de hisser le millepertuis mondialement au rang des meilleurs antidépresseurs végétaux. 

 

L'huile de Millepertuis peut être utilisée en externe pour les brûlures de premier degré et de deuxième degré superficiel.

Vulnéraire, antimicrobien contre les bactéries gram positives et négatives, antifongique en cas de mycose cutanée, elle active en plus la respiration et l'oxygénation cellulaire.

Elle a une bonne action antibactérienne, cicatrisante et anti-inflammatoire; elle est aussi diurétique en usage interne. Elle permet un bon drainage lymphatique.

Description de cette image, également commentée ci-après

Par voie interne elle a un effet antidépresseur grâce aux polyphénols (xanthones, flavonoïdes).

Elle est indiquée dans les dépressions légères à moyennes et dans les dystonies neurovégétatives.

Elle atténue l'excitabilité nerveuse, mais sans effet sédatif (donc pas de problèmes pour conduire).

Elle augmente la proportion du sommeil profond dans le sommeil total (précurseur de la sérotonine et mélatonine) et améliore les troubles de l'endormissement.

Elle contient des substances antitumorales récemment mises en évidence.

Mises en garde: photosensibilisation, non par contact mais seulement suite à l'ingestion massive (études sur le bétail).  

En réalité l'huile de millepertuis, grâce à sa couleur rouge, est un protecteur solaire de faible indice. Et puis la meilleure protection solaire est de ne s'y exposer que 15 minutes par jour et ensuite se couvrir de maillots fin en coton ou de voilettes.

 

Interactions possibles: l'ingestion de millepertuis évacue énormément de toxines de l'organisme. Il faut toujours laisser 2 heures d'espacement lors d'ingestion de médicaments et prise de millepertuis, pour éviter que la molécule médicamenteuse ne soit évacuée par les urines, avant d'avoir pu faire son action. Idem pour les pilules contraceptives.

PAS DE RISQUE pour la femme enceinte.

Pour fabriquer l'huile véritable de millepertuis il faut 100g de sommités fleuries fraîches coupées finement  à faire macérer dans 300ml d'huile d'olive.

Dans un récipient à large ouverture mettre le millepertuis et l'huile; couvrir le récipient d'un linge et exposer au soleil pendant 30 jours, ou faire chauffer au bain-marie pendant 2heures.

On obtient une huile rose-brun, parfaitement limpide, présentant une fluorescence rose caractéristique et d'odeur également caractéristique.

Filtrer et mettre en bouteilles.

Garder au frais. Pour une meilleure conservation et éviter un rancissement trop rapide, ajouter 5-7 gouttes HE Bois de Hô ou Bois de rose, HE Carotte, Géranium, Palmarosa, Romarin...toutes les huiles essentielles sont des conservateurs, en choisissant les plus douces vous ne pouvez pas vous tromper.

 

De la même manière sont préparées les huiles de Calendula, Arnica, Pâquerette, Reine des près, Gingembre, Thym, Fenugrec, Camomille.

 

L'huile de Camomille camphrée se prépare en dissolvant 100g de camphre naturel dans 900g d'huile de Camomille.

Usage interne pour l'huile de millepertuis:

1 cuillère à soupe par jour en plusieurs prises. 

 

Usage externe:

Pour calmer et apaiser la douleur des brûlures et aussi accélérer la cicatrisation des tissus, y compris les irritations de la peau: en application locale sur les plaies qui auront été lavées au savon de Marseille au préalable.

En onctions douces sur les brûlures ainsi qu'après exposition au soleil pour "cicatriser la morsure du soleil". Permet également d'aider à la cicatrisation  des tissus brûlés suite aux traitements radiologiques (associer dans ce cas un peu d'HE Cajeput dans votre huile de millepertuis).

En soin pour apaiser et soigner les lésions eczémateuses.

 En massage sur les douleurs articulaires, rhumatismales. Massage dit "massage de l'ascenseur", en massant sur les jambes en remontant le long des jambes et en les tenant comme dans un étau: pour fluidifier la circulation veineuse et lymphatique. (Goutte, acide urique, sciatique, arthrose, arthrites, rhumatismes)

En onctions douces sur les fesses irritées des bébés (en cas d'urine trop acide des bébés, corriger leur nourriture qui ne convient pas à leur organisme)

Aide la cicatrisation des ulcères variqueux, les escarres (mélanger pour cela à quantité égale du miel et de l'huile de millepertuis et appliquer sur la plaie deux trois fois par jour)

Masser le long de la colonne vertébrale pour apaiser les douleurs articulaires et musculaires (douleurs de dos, névralgies)

Comme c'est une huile très douce, elle peut être appliquée sur les muqueuses enflammées pour apaiser les irritations des muqueuses intimes (vaginite), en massage sur le bas-ventre contre la prostatite ou les cystites, ainsi que les congestions utérines.

Contre les chocs physiques et psychiques et les séquelles des traumatismes internes(utilisation externe et interne). (Antitraumatique: associer à HE Camomille romaine ou à notre HE Mélange apaisant ou de l'Hélichrise pour optimiser le résultat).

 

Le millepertuis ne présente pratiquement aucune contre-indication contrairement au bruit qui a été répandu dans différents milieux affirmant qu'il pouvait contrarier les multi-thérapies et certains antibiotiques. Ces bruits avaient d'ailleurs abouti à l'interdiction momentanée de 2001 à début 2004 en France. Cette interdiction a été levée sous la pression des autorités sanitaires européennes.

 

Vous ne disposez pas de Millepertuis frais, comment faire de l'huile de millpertuis à partir de millepertuis sec: (idem pour toutes les autres plantes, arnica, pâquerette, hélichrise...)

Utilisez 50g de millepertuis sec, faites le macérer dans du vin blanc ou dans un peu d'alcool en le couvrant du liquide, macération 24h, puis ajoutez 300ml d'huile d'olive, couvrez d'une mousseline et exposez au soleil comme précité. La chaleur va faire évaporer le vin ou alcool, et faire déposer les principes actifs dans l'huile.

Si le soleil n'est plus suffisamment près de la terre pour faire évacuer le liquide, faites chauffer au bain-marie pendant deux trois heures pour faire évaporer le vin blanc ou l'alcool.

Pour faire les autres huiles vous pouvez aussi utiliser d'autres huiles comme base, huile d'argan, de sésame, colza...Ces huiles ne conviennent pas pour faire l'huile de millepertuis, car pour "tirer" l'hypericine du millepertuis il faut l'acidité de l'huile d'olive.

Garder au frais. Pour une meilleure conservation et éviter un rancissement trop rapide, ajouter 5-7 gouttes HE Bois de Hô ou Bois de rose, HE Carotte, Géranium, Palmarosa, Romarin...toutes les huiles essentielles sont des conservateurs, en choisissant les plus douces vous ne pouvez pas vous tromper.

 

 

 

 

 

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.