logo

Chiendent

CHIENDENT

Triticum repens de la famille des graminées

_____________________________________________________________________

   

____________________________________________________________________

Principaux constituants connus: matière gommeuse (tritonienne), lévulose, mannite (fructosanes), sels de potasse, substance amylacée, antibiotique, substance mucilagineuse...

Synonymes: herbe à chien, laitue des chiens, froment rampant,

Une des plantes des plus utiles, plante de nettoyage

Le chiendent est considéré par les jardiniers comme une mauvaise herbe envahissante et indésirable. Cependant il possède un rhizome long et rampant, récolté au printemps et en automne et utilisé pour ses propriétés adoucissant, rafraîchissant, anti-inflammatoire et diurétique sur l'appareil urinaire.

 

Partie utilisées: rhizome

 

 

 

Saveur: douce presque "laiteuse"

 

 

 

MOT CLEF:       CALCULS URINAIRES       CYSTITES         LA PLANTE QUI ELIMINE L'EAU

 

 

 

 

Propriétés:

  • diurétique
  • rafraîchissant
  • dépuratif
  • émollient (qui relâche les tissus, calme l'inflammation, rafraîchit les région en contact)
  • cholagogue (qui facilite l'évacuation de la bile)
  • fébrifuge
  • vermifuge (c'est la raison pour laquelle les animaux en mangent spontanément, son herbe agit sur l'appareil digestif comme un "velcro", accrochant sur son passage vermines et autres impuretés nuisibles dans l'appareil digestif pour les évacuer par les selles, c'est pour la même raison qu'il fut un temps pas si loin, des l'arrivée des jeunes plantes au printemps, les humains en faisait des cures: pissenlit, plantain, chicorée, et autres plantes sauvages comestibles et agréables à consommer et qui produisent le même effet sur l'appareil digestif, tonifient le foie, apportent des vitamines et autres forces indispensables à notre bien-être)
  • anti-inflammatoire
  • stimule la diurèse (augmente le débit urinaire)

                                                         

Indications:

  • inflammation des voies urinaires et digestives
  • lithiase biliaire et urinaire (formation de sable ou petites pierre, calculs)
  • états infectieux divers
  • oliguries ( diminution de la quantité des urines)
  • coliques néphrétiques (ensuite cures régulières pour éviter les récidives)
  • cystites
  • urétrite et infections urinaires
  • prostatites
  • oedèmes (rétention d'eau)
  • arthritisme (état particulier de l'organisme le prédisposant à la goutte (acide urique), aux rhumatismes, à la migraine, à l'asthme (psoriasis dans les poumons ou origine "nerveuse"), à la lithiase (formation de calculs), à l'obésité, au diabète)
  • eczéma
  • goutte (acide urique)
  • hépatisme, ictère (jaunisse)
  • ménopause (retour d'âge)
  • cellulite

 

 

Mode d'emploi: si vous en avez au jardin, l'emploi frais est recommandé)

1/2 cuillère à soupe de rhizome coupé pour 1/2 litre d'eau, mettre dans l'eau froide, porter à ébullition pendant 4 minutes et laisser reposer 15 minutes. Filtrer et boire dans la journée.

 

En cas de calculs (lithiase), en cure, il faut utiliser un mélange de chiendent, aubier de tilleul et guimauve à partie égales, et de ce mélange 2 - 3 cuillères à soupe pour un litre d'eau, faire cuire 10 minutes et laisser infuser 15 minutes, boire dans la journée.

Prévoir si possible deux jours calmes, l'évacuation des calculs peut fatiguer un peu.

Si on est assujettis aux récidives, qui en général surgissent au printemps ou à l'automne, faire une cure de 10 jours, en prévention, chaque printemps et chaque automne pour ne plus en "fabriquer".

Il est constatable que c'est les mangeurs de fromages , café au lait ou autres produits laitiers au quotidien, qui sont les plus assujettis à ce problème.

 

Pour préparer le chiendent frais:

Faire bouillir 30 g de rhizome coupé pendant 30 secondes dans un peu d'eau, passer et rejeter l'eau qui est amère, remettre le chiendent dans 1 litre d'eau et le faire bouillir pendant 10 minutes, on peut y ajouter de la réglisse, badiane ou fenouil ou anis vert pour pouvoir apprécier pleinement cette boisson. Laisser infuser 15 minutes, passer et boire dans la journée.

 

En cas d'angiocholite (inflammation des voies biliaires), ictère (jaunisse), cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), les maladies des voies urinaires, on ajoute pour faire la décoction de chiendent et à parties égales, + - 4 plantes parmi les plantes qui suivent: chiendent, réglisse, mauve, guimauve, épilobe, bruyère, myrtille, alchémille, fenouil, framboisier, genièvre!, orthosiphon, bourgeons de pin, ronce, verge d'or, vergerette du canada, en cas de virus: buis. De ce mélange 1 cuillère à soupe pour un demi litre d'eau, porter à ébullition et laisser frémir pendant 5 minutes, infuser 15 minutes, filtrer avec une passoire et boire dans la journée. En cas de crise 3 cuillères à soupe du mélange sur 1 litre d'eau.

 

Le rhizome du chiendent est facilement attaque par les mites, en prévention passer tout les 6 mois vos rhizomes séchés pendant 24 h en surgélation au congélateur. cette opération vous mets vos plantes à l'abri des mites pendant 6 mois sans en détériorer ses vertus.

 

On peut aussi poser dans son placard, ou se trouvent les réserves alimentaires susceptibles d'être contaminés par les mites, un savon d'Alep, ou un mouchoir imbibé d'HE Laurier ou Bois de Hô, Menthe... ou une branche de laurier sauce.

 

Tisane diurétique et bonne à boire: au choix +- 4 plantes de la liste qui suit en association du chiendent: orthosiphon, millepertuis, bouleau, bruyère, busserole, cassis, queues de cerises, fenouil, genièvre, piloselle, petit houx, pissenlit, prêle, reine des près, verge d'or (solidago), vergerette du canada...

 

Mode d'emploi:

Usage interne:

1 cuillère à café de plante coupée pour 1/2 litre d'eau. Mettre dans l'eau froide, porter à ébullition et cuire 5 minutes, puis infuser 15 minutes.

Boire dans la journée. 

 

 

Synergies possibles, choisir un mélange de deux - trois plantes et le varier de temps en temps: 

Cystites ou Prostatites:  Artichaut (amer), Bourrache, Bruyère, Busserole, Cassis, Queues de Cerises, Chicorée, Citron (fruit), Epilobe (majeur pour prostatites) Fenouil, Framboisier, Genièvre, Hamamélis, Lapacho, Millepertuis, Millefeuille, Myrtille, Myrte, Orthosiphon, Bourgeons de Pin, Reine des près, Ronce, Verge d'or, Aubier de tilleul (en cure au printemps et à l'automne)

Rafraîchissant pour l'été:   Réglisse, Cassis,  Lavande, Bourrache, Ronce et Framboisier, Guimauve, Mauve et le Citron (fruit), Badiane

Hépatisme, Ictère:   Aigremoine, Artichaut (amer), Bardane, Bleuet, Boldo, Bouleau, Bourrache, Bourse à pasteur, Buis (si viral), Camomilles (matricaire ou romaine), Centaurée (amer), Chardon Marie,  Chicorée, Combretum, Curcuma, Fumeterre, Millefeuille, millepertuis, Olivier, Orthosiphon, Pensée sauvage, Bourgeons de Pin, Pissenlit,  Petit Houx, Romarin, Souci, Thym

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.