logo

Coquelicot

Coquelicot

 

Papaver rhoeas de la famille des papavéracée

 

Synonymes: pavot sauvage, pavot des champs

 

 

Partie utilisée:  fleurs

 

 

Principaux constituants connus:  mécocyanine, mucilage, rhoeadine, nitrate de potasse...

 

 

 

Mot clef:   adoucissant

 

 

 

Propriétés:

  • sédatif de la toux
  • antispasmodique
  • adoucissant
  • sudorifique

 

 

Indications:

Usage interne:

  • toux spasmodiques (coqueluche)
  • bronchites, pneumonie

 

Usage externe:

  • inflammations des paupières

 

 

Mode d'emploi:

1 cuillère à soupe de pétales pour 1/2 litre d'eau. Mettre dans l'eau froide, porter à ébullition et infuser 15 minutes. Adoucir avec du miel qui est également un adoucissant, cicatrisant.

Boire dans la journée. 

 

Synergies possibles, choisir un mélange de deux - trois plantes et le varier de temps en temps: 

Plantes pectorales et antivirales qui complètent bien l'action du Coquelicot:  Bourrache, Bourgeons de Pin, Cannelle, Centaurée (amer), Sureau, Thym, Origan, Buis, Réglisse, Coquelicot, Mauve, Guimauve, Eucalyptus, Mélilot, Myrte...

 

Avec les pétales frais ont peut fabriquer un sirop doux. Agréable à boire mais également utile en cas de toux spasmodique ou de bronchites. Il faut autant de poids de pétales que de sucre blanc. Mettre dans un récipient qui ferme hermétiquement en superposant des couches de sucre et des couches de pétales. Laisser au soleil. La chaleur du jour va faire évaporer dans le bocal l'humidité des pétales et la fraîcheur de la nuit recondense. Cela donne un mouvement qui finit par faire fondre le sucre = le sirop est fabriqué. Filtrez et  ajoutez quelques gouttes d'HE de Citron pour une meilleure conservation. Garder au frais.

 

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.