logo

Eucalyptus

EUCALYPTUS

Eucalyptus globulus de la famille des myrtacée

__________________________________________________________________________________________

     

__________________________________________________________________________________________

Arbre gigantesque, à espèces nombreuses, originaire de Tasmanie, employé en Australie, en Espagne, Portugal, comme fébrifuge et antiphtisique. Ou pour l'industrie du papier.

Il a été décrit par Labillardière, à la fin du XVIII siècle, sous le nom de Gommier bleu de Tasmanie et introduit en Europe en 1856 par Ramel.

 

Principaux constituants connus:   tanins, essence composée d'eucalyptol (80 - 85%), de phellandrène, d'aromadendrène, d'eudesmol, pinène, camphène, d'aldéhydes valériques, butyrique et caproïque, d'alcools éthylique, amylique...

 

 

 

Mots clef:                 Fièvre                   Peau           Voies respiratoires

 

 

 

 Propriétés:

Usage interne:

  • antiseptique général, notamment des voies respiratoires et des voies urinaires.
  • stimulant
  • balsamique
  • calmant de la toux
  • fluidifiant des expectorations, mucolytique (facilite la dissolution et l'élimination des glaires bronchiques)
  • hypoglycémiant (diabète)
  • rafraîchissant
  • anticatarrhale
  • expectorant
  • antirhumatismal
  • antimicrobienne
  • antibactérien (staph. d. +++, strept. pneumo. coli++ à +++ sauf orig. urogén.kleb.)
  • antifongique (cand. ++) (y compris intestins)
  • antivirale
  • antiseptique général et de l’ambiance dans une maison
  • tonique de la circulation sanguine
  • éveille l’esprit  et tonifie la mémoire
  • fébrifuge
  • vermifuge
  • cicatrisant

 

Usage externe:

  • bactéricide
  • parasiticide
  • cicatrisant
  • antiseptique du vagin
  • préventif des affections contagieuses et pulmonaires
  • éloigne les moustiques

 

 

Indications:

Usage interne:

  • affections des voies respiratoires: bronchites aiguës et chroniques, grippe, tuberculose pulmonaire, asthme, toux
  • affections des voies urinaires: infections diverses, colibacillose
  • diabète
  • certains affections de pyrexies: malaria, typhus, rougeole, scarlatine, choléra, prophylaxie de la scarlatine, rougeole, (utiliser la méthode de Milne, expliquée dans le mode d'emploi)
  • rhumatismes, névralgies
  • parasites intestinaux: ascaris, oxyures
  • migraines
  • asthénie (fatigue générale)

 

Usage externe:

  • plaies, brûlures: en pansements, favorise la formation des bourgeons charnus réparateurs.
  • eczéma, psoriasis, herpès, zona (préférer l'emploi d'HE dans ce cas)
  • affections pulmonaires, grippe   
  • sinusites
  • pédiculose
  • pour éloigner les moustiques

 

 

Mode d'emploi:

Usage interne:

1 cuillère à café de plante coupée pour 1/2 litre d'eau. Mettre dans l'eau froide, porter à ébullition et cuire 3 minutes, puis infuser 15 minutes. Boire dans la journée.  (on peut profiter du temps d'ébullition et infusion pour faire une inhalation au dessus des vapeurs de la tisane)

Usage externe:

L'usage de l'huile essentielle d'Eucalyptus, peu chère, est tellement pratique et une méthode douce qu'on peut facilement recourir à l'emploi de l'HE pure pour les différentes pathologies cités ci-dessus.

On peut aussi faire une forte décoction, des feuilles et écorces de l'Eucalyptus et employer cette décoction, notamment en cas de peaux fragiles ou zones sensibles.

 

Synergies possibles, choisir un mélange de deux - trois plantes et le varier de temps en temps:

 

 

Cuisine: les pétales des fleurs sont utilisées pour falsifier le safran et le vendre comme tel, en y ajoutant quelques vrai pétales de safran pour tromper l'odorat.

On peut donc utiliser les pétales de safran en cuisine sans aucun risque mais sans la saveur du safran aussi. Colore légèrement.

 

L'Huile Essentielle est retirée des feuilles d'eucalyptus par distillation à la vapeur d'eau. L'expérience a démontré depuis longtemps les effets de l'eucalyptol, excellent antiseptique pulmonaire dont l'élimination se fait partiellement par la muqueuse bronchique.

Or l'activité des autres composants de l'Huile Essentielle est encore plus grande. Cette Huile Essentielle possède un pouvoir bactéricide bien supérieur à celui de l'eucalyptol pur (expériences de M. Cuthbert Hall sur diverses cultures microbiennes, octobre 1904!

Cette activité supérieure serait due à la présence d'une petite quantité d'ozone produite par l'oxydation des phellandrènes et aromadendrènes.

 

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.