logo

Gentiane

GENTIANE

Gentiana lutéa de la famille des Gentianacées

______________________________________________________________

______________________________________________________________

Parties utilisées: surtout les racines, mais à l'état frais aussi les fleurs, comme pour la Gentiane de Koch

 

Synonyme: quinquina du pauvre, gentiane officinale, jouvasanne, quinquina d'Europe, lève-toi-et-marche, jansonna, bananier des Alpes, et quinquina indigène...     

 

Principaux constituants connus: trois glucosides dont la gentiopicrine, active contre le paludisme!, deux ferments, pectine, gentiane (matière colorante), acide gentiotannique, un principe volatil odorant, matières huileuses, glutineuses, mucilage sucré...

Pour bien la reconnaître faite bien attention au positionnement de ses feuilles:                 

 

Saveur:  amer

 

 

 

MOT CLEF:       IMMUNITE

 

 

 

 

PROPRIETES:

  • tonique amer
  • apéritif
  • stomachique (son emploi est indiqué soit avant les repas pour en favoriser l'appétit, soit après pour en favoriser la digestion)
  • cholagogue et cholérétique
  • dépuratif
  • antirhumatismal
  • leucocytogène (accroît les défenses organiques en augmentant le nombre des globules blancs)
  • antipaludéen
  • fébrifuge
  • vermifuge

 

 

 

 

INDICATIONS:

  • fatigue générale
  • inappétence
  • dyspepsies (digestion difficile et douloureuse), atonie gastrique et intestinale (flatulences)
  • anémies, convalescences, scrofulose (tempérament lymphatique propre à l'enfance et à l'adolescence, caractérisée par une prédisposition aux infections banales de la peau (impétigo, dépigmentation de la peau, tâches blanches sur la peau) et des muqueuses (rhinites, otite...) qui prennent une allure chronique, et également prédisposition à la tuberculose localisé sur les ganglions, les os, les articulations) (dans ce genre da pathologies il faut absolument corriger les habitudes alimentaires)
  • insuffisance hépatique
  • goutte
  • paludisme
  • tuberculose
  • diarrhées, dysenterie
  • parasites intestinaux

 

 

 

 

MODE D'EMPLOI:

Infusion: 10g de racine coupée pour un litre d'eau. Mettre dans l'eau froide, porter à ébullition et laisser frémir à feux doux 5-10 minutes. Boire dans la journée.

 

Vin de Gentiane:

Faire bouillir dans 1/4 de litre de vin, selon le degré d'amertume souhaité entre 50g et 100g de Gentiane, pendant 5 minutes. Ajouter 500 g de miel, le faire fondre, ajouter dans une bonbonne de 10 litres avec 4 3/4 litres de vin, selon son désir on peut employer du vin blanc ou du vin rose ou du vin rouge. Ajouter 2 litres d'alcool de fruits, le vin de Gentiane est prêt, mais c'est mieux d'attendre 21 jours et filtrer au bout de ce temps. On peut aussi ajouter 2-3 gousses de vanille pour mieux savourer cette fabuleuse boisson fortifiante. La vanille est également fortifiante. Dans ce cas laisser les gousses dans les bouteilles.

A déguster avant ou après les repas.

 

Vin Anti-paludisme:

Procéder selon la formule ci-dessus, en mettant que 25 g de gentiane, en ajoutant 25 g d'absinthe et 25 g de quinquina.

 

Vin de plaisir aux oranges:

Ingrédients:

2 kg d'oranges sans traitements sur la peau, 25g de Gentiane, 500-800g de Miel ou sucre complet, 2 noix de muscade, 5 litres de vin, selon comme on préfère, blanc, rosé ou rouge, sans sulfites ajoutés de préférence, et deux litre d'alcool de fruits à 40°. Quelques gousses de vanille, on peut ajouter un quart de gousse après soutirage dans chaque bouteille.

 

Avec un économe "éplucher" le zeste des oranges, puis presser leur jus.

Dans 1/4 de litre du vin, ajouter les deux noix muscade écrasés, la gentiane et laisser bouillir 3 minutes. Arrêter le feu et y laisser fondre le miel ou le sucre.

Ajouter dans une bonbonne ou une grande casserole tout les ingrédients et laisser macérer 21 jours, filtrer, attendre encore un peu pour re-filtrer puis mettre en bouteilles. Ajouter la vanille.

 

On peut selon l'amertume désirée on peut augmenter la gentiane ou ajouter du quinquina ou des zestes d'oranges amères.          

 

MISES EN GARDE:

A dose élevée la gentiane peut entraver la digestion et provoquer des vomissements.

La gentiana campestris (des prairies, gentiane de Koch) est la plus commune, mais c'est la variété alpine, lutea, qui est surtout utilisée en phytothérapie.


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.