logo

Millefeuille/ Achillée millefeuille

MILLEFEUILLE / ACHILLEE MILLEFEUILLE

Une plante largement répandu chez nous avec des nombreuses sous-espèces.

Achillea millefolium de la famille des astéracées, de la même famille que le génépi blanc, génépi moschata(sudorifique et vulnéraire, synonyme: Esprit d'Iva), l'herba rota (vulnéraire), l'achilée falcata (utilisé aux Indes contre l'hypocondrie), la phtarmique (herbe à éternuer), artemisia rupestris, millefeuille à fleurs jaunes et à feuilles visqueuses, eupatoire de Mésué, Achilléa ageratum, Millefeuille noire, génépi en deuil, Achilléa  atrata, Millefeuille noble (Achilléa nobilis), Achilléa nana qui est un autre génépi de renom des Alpes...

_________________________________________________________________________

  

__________________________________________________________________________

Composition: Plus que 80 constituants: huiles essentielles: lactones sésquiterpéniques, monoterpènes, lactones, cétones, ponoterpénols, oxydes monoterpéniques;  eucalyptol, azulène, camphre, chamazulène. Flavonoïdes, alcaloïdes (bétaïne, choline, stachydrine, homostachydrine, achilléine), poly-acétylènes, monoterpènes, triterpènes, acides aminés, acides gras, acides ascorbiques, caféique, foliques, salicylique et succinique, coumarines(réputés pour favoriser la restructuration du collagène), tanins...

 

 

SYNONYMES: millefeuille, herbe à dinde, herbe aux charpentiers, herbe de la Saint-Jean, herbe de la Saint Joseph, saigne-nez, herbe aux coupures, sourcil de Vénus, herbe aux voituriers, herbe aux militaires, herbe aux coupures... aurait été utilisé pour soigner le talon d'Achille.

 

Autres langues: Schaafgarbe, Achillenkraut, Milfoil, Om alfouarak, Roellifle, Harhoens, Jordkumple, Millefolia, Milenrama, Duizenblad, Millefoglio, Tysiacznik, Milem rama, Roelleka, Yarrow, Bloodwort, Carpenter weed...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MOT CLEF:           FOIE           ARTERES

 

 

 

Aide à la faculté de discernement,

aiguise la perception des problèmes,

aide à prendre des décisions.

 

 

 

 

 

 

 

Saveur: douce et agréable, légère amertume, remplace avec bonheur le cerfeuil en cuisine.

 

 

L'achillée et la camomille matricaire s'utilisent de manière semblables.

 

                                                                       

Propriétés:

·         excitante

·         tonique général, tonifiant du foie et des reins

·         vulnéraire

·         emménagogue et régulateur du flux menstruel

·         tonifie le petit bassin

·         aide à la ménopause

·         fluidifiante sanguin

·         renforce le retour veineux lors des varices et hémorroïdes et pendant la grossesse

·         antihémorroïdale

·         fébrifuge

·         antispasmodique

·         décongestionnante

·         antirhumatismal

·         peptique (antidyspeptique)

·         astringente

·         cicatrisante et cicatrisante en cas d'ulcérations

·         astringente, coagulante

·         antioxydante 

·         antispasmodique et antispasmodique des muscles lisses

·         antiseptique et antiseptique urinaire, désinfectante externe et interne

·         cicatrisante

·         détoxifiante (anti-hépatotoxique)

·         anti-inflammatoire

·         légèrement diurétique

·         cholérétique

·         stimule la digestion

·         antalgique

·         hémostatique

·         réduction de l'inflammation vasculaire

·         anti-inflammatoire général

·         anti-inflammatoire des intestins, des voies biliaires

·         minéralisante elle renforce le cartilage et les os

·         anti-stress (anxiolytique)

·         "antioxydante"

·         antifongique

·         adoucissante

·         antibactérienne

·         anti-tumorale (s'oppose à la prolifération des cellules cancéreuses)

·         cicatrisante des tissus lésés consécutif à la chimiothérapie

·         Anti-oestrogène

·         réchauffe et décontracte

·         propriétés antifongiques et antibactérien intéressantes pour la préparation des purins phytosanitaires (voir sous la rubrique ortie piquante pour la préparation

 

 

                                                                       

 

 

Indications:

En usage interne:

·         problèmes féminins gynécologiques

·         infertilité

·         pertes blanches (utilisation interne et "externe")

·         emménagogue: stimule le flux sanguin de la région pelvienne et de l'utérus; elle soulage les douleurs menstruelles

·         astringente, elle stoppe les saignements partout dans le corps, y compris dans l'utérus

·         saignements abondants et de longue durée, avec un sang rouge clair et très fluide

·         pré-ménopause, règles hémorragiques

·         crampes du petit bassin et des organes génitaux de la femme

·         bouffées de chaleur

·         ostéoporose

·         gingivites, déchaussement dentaire

·         dysménorrhée

·         antispasmodique du bas-ventre

·         cystites, prostatites, inflammation de la vessie, inflammation de l'urètre

·         troubles digestifs, dyspepsie, digestion lente et toute affection gastrique

·         rhumatismes, arthrose, arthrites

·         cholestérol

·         colopathie fonctionnelle

·         spasmes de l'estomac

·         spasmes des intestins

·         infections des voies respiratoires

·         rhumes

·         fièvre (la fait baisser)

·         spasmes des muscles lisses et striés

·         perte d'appétit, troubles de la perte d'appétit

·         anorexie (toujours avec l'accompagnement d'un bon thérapeute)

·         soigner les plaies

·         stopper les saignements utérins

·         réguler les règles

·         règles douloureuses

·         fluidifie le sang  

·         troubles gastro-intestinaux

·         dyspepsie

·         douleurs spasmodiques dans la région gastro-intestinale

·         acné, peaux à problèmes

·         mycoses, champignons

·         eczéma, psoriasis

·         stimule l'appétit

·         pour soutenir le travail de la flore intestinale (microbiote)

·         plaies, blessures (utilisation interne et externe)

·         ballonnements

·         crampes

·         digestion lente

·         contusions, hématomes, entorses

·         hémorroïdes et hémorroïdes pendant la grossesse

·         troubles de l'irrigation veineuse

·         varices

·         mucites induites par la chimiothérapie

·         "cancers et notamment cancer du sein"

·         les fleurs se consomment dans les salades

·         pour en faire des vins d'apéritif ou des alcools digestifs

·         les fleurs et les jeunes feuilles s'utilisent, comme les camomilles, en omelette

·         vins et alcools apéritifs et digestifs

·         on peut utiliser le millefeuille (fleurs ou feuilles) pour aromatiser les bières.

 

 

 

                                                                         

 

En usage externe:

·         cicatrisante et coagulante

·         anti-inflammatoire

·         antiseptique, prophylaxie des infections

·         brûlures, plaies et plaies ulcérés

·         hémorroïdes, leucorrhées, pertes blanches

·         parodontopathies

·         toute affection buccale: gingivite ou douleurs dentaires, collets (gargarismes et en boire)

·         épistaxis (saignement du nez)

·         coupures, blessures, acné

·         règles douloureuses: compresses chaudes sur le bas-ventre

·         cataplasmes sur le foie

·         cataplasmes comme vulnéraire sur la peau et les muqueuses

·         On peut en faire un vinaigre, qui peut être utilisé en bains de vapeurs contre les rhumes, les infections de voies respiratoires, et mélangé avec un peu de miel et d'eau, une excellente boisson tonifiante, détoxifiante.

·         Usage phytosanitaire: excellent curatif et préventif, en association avec la prêle, pour les maladies des plantes. Préparation idem aux purins d'ortie sous le chapitre ortie piquante.

 

 

                                                                

 

Mode d'emploi:  

On peut employer plusieurs parties de la plante:

- Le suc ou jus de la plante fraîche obtenue avec une centrifugeuse: 3 cuillères à soupe du jus par jour.

 

- Sommités fleuries séchées: 1/2 cuillère à soupe pour un demie litre d'eau, mettre dans l'eau froide et porter à ébullition. Cuire à feux doux 2 minutes et infuser 10 minutes. Boire le long de la journée et finir le 1/2 litre.

 

- Plante entière avec les sommités fleuries: 1 bonne cuillère à soupe pour un demie litre d'eau et procéder comme pour les sommités fleuries.

 

- Extrait alcooliques, teintures: 3 - 5 gouttes à prendre 1 - 3 fois par jour.

En usage externe tamponner simplement l'alcoolature diluée dans un peu d'eau sur la plaie (préférer la décoction de la plante pour cet usage)

 

- Huile essentielle

 

 

 

En usage interne:

1 cuillère à soupe pour 1/2 litre d'eau, mettre dans l'eau froide et porter à ébullition, laisser frémir une à deux minutes et infuser 15 minutes. Filtrer et boire dans la journée.

On peut l'adoucir avec un peu de miel de préférence.

Pour "ouvrir" l'appétit le boire avant les repas,

comme digestif la boire après les repas,

pour les autres usages au cours de la journée.

 

Si on a devant sa porte du millefeuille frais, en mettant une feuille dans une narine on arrête le saignement de nez.

On peut aussi écraser les feuilles avec un rouleau à pâtisserie et utiliser ainsi la plante fraîche en cataplasme. A appliquer selon sur le bas-ventre, l'estomac, les coupures, les plaies...

 

 

 

En usage externe:

- Compresse: 1 cuillère à soupe pour 250 ml d'eau, porter à ébullition et cuire à feux doux 5 - 10 minutes, puis infuser 20 minutes. Filtrer et appliquer à l'aide d'un tissu.

 

- Bain de siège: Faire cuire pendant 20 minutes 50g de plante séchée ou les sommités fleuries dans un litre d'eau. Laisser infuser 20 minutes. Filtrer et compléter dans une bassine avec 9 litres d'eau à 37 - 38°C.

 

- Solution cicatrisante, hémostatique et désinfectante prête à l'emploi:

Faire cuire 200g de Millefeuille séché pendant 30 minutes à feux doux dans un litre de vin rouge. Laisser refroidir et filtrer avec un linge bouilli ou un filtre à café. Mettre en bouteille.  

 

 

                                                                          

 

 

Synergies:

 

Contre la fièvre, on peut utiliser du Millefeuille avec du Tilleul et du Sureau.

 

 

Aerophagie, "vents": utiliser une tisane après les repas avec à parts égales de: Millefeuille, de la Menthe poivrée ou douce et de la Sarriette.

 

 

Anémie: préparer une tisane avec les plantes suivantes à parts égales:

Millefeuille, Ortie piquante, Prêle et Lapacho. Cuire pendant 5 minutes, infuser 10-15 minutes et boire dans la journée.

L'anémie peut venir d'une alimentation végétarienne, ou de l'utilisation d'aliments qui fatiguent le foie énergétiquement comme les produits laitiers, les sucres et les gluten. En aidant le foie en changeant ses habitudes alimentaires, et en le soutenant avec des tisanes comme le millefeuille, ou le desmodium, cela devrait corriger la fuite du fer dans l'organisme. En prenant des compléments alimentaires à base de fer on augmente cette fuite et on ne corrige pas le problème, bien au contraire.

 

 

En cas de règles douloureuses, à parts égales:

Millefeuille, Souci, Romarin, Armoise; 1 cuillère à soupe pour un demi-litre d'eau, faire cuire 2 minutes et infuser 10-15 minutes. Commencer d'en boire trois jours avant la date prévue.

 

 

En cas de saignements trop abondants des menstrues, utiliser à part égale les plantes suivantes:

Millefeuille, Bourse à pasteur, Ortie piquante et prêle: de ce mélange une cuillère à soupe dans un demi-litre d'eau froide, porter à ébullition et cuire 5-7 minutes, infuser 15 minutes. Commencer trois jours avant la date prévue des menstrues et continuer pendant toute la période. En cas de grossesse désirée cette tisane n'a pas de contre-indication.

Toujours pour les saignements trop abondants des menstrues on pourrait aussi combiner les plantes suivantes, avec un résultat tout aussi heureux:

Millefeuille, Consoude, Ortie piquante: cuire 5-7 minutes, infuser 15 et commencer la cure trois jours avant la date prévue. en cas de grossesse désirée cette tisane n'a pas de contre-indication.

 

 

Contre les spasmes, contractions des muscles utérins, souvent déclenchées par le stress on utilisera le mélange des plantes à parts égales suivant:

Millefeuille, Ortie piquante, Armoise: une cuillère à soupe du mélange dans un demi-litre d'eau froide, porter à ébullition et cuire 5 minutes, + infuser 15 minutes. Boire dans la journée.

Ou une autre synergie: Millefeuille, Menthe pouliot, Souci. 1 CS de ce mélange, cuire 2 minutes et infuser 10 minutes, boire dans la journée.

 

 

Pour réduire un fibrome utérin, on fera une décoction des plantes suivantes à parts égales:

Millefeuille, Alchémille, Cassis. Cuire 2 minutes et infuser 15 minutes, boire dans la journée.

De cette même synergie et avec 25g de chaque plante pour un litre d'eau de vie, et toujours en cas de fibrome utérin, on peut aussi se préparer une alcoolature, boisson prête à l'emploi. Pour l'adoucir on peut ajouter 25g de fenouil graines. Laisser macérer dans l'alcool 40 jours.

1 cuillère à café de cette alcoolature, diluée dans un peu d'eau, matin et soir.

 

Pour accélérer la guérison faire un massage doux sur le bas-ventre, tout les soirs, avec quelques gouttes d'huile de ricin.

 

 

Hémorroïdes: Mélange des plantes suivantes et à parts égales:

Millefeuille, Hamamélis, Vigne rouge, Desmodium: cuire 2 minutes et infuser 15 minutes. Boire dans la journée. On peut, avec un coton, prélever un peu de la tisane et appliquer comme compresse sur l'hémorroïde.

Toujours pour ce même problème, les hémorroïdes on pourrait aussi employer: Millefeuille, Ortie piquante, Prêle, Cynorrhodon: cuire 5 minutes, infuser 15 minutes, filtrer et boire dans la journée.

 

 

Métrite, infection aiguë ou chronique de l'utérus: à parts égales:

Millefeuille, Alchémille, Myrte, Noyer (feuilles), Souci:

Aiguë: 2 cuillères à soupe pour un litre d'eau, porter à ébullition et cuire 2-3 minutes, infuser 10 minutes. Boire dans la journée.

Chronique: 1 cuillère à soupe pour 1/2 litre d'eau.

 

 

En cas de varices, une synergie à parts égales avec:

Millefeuille, Petit houx, Bourse à pasteur: 1 cuillère à soupe pour 1/2 litre d'eau, cuire 2-3 minutes, infuser 15 minutes, filtrer et boire dans la journée.

Appliquer en cataplasmes ou massage doux de l'huile de ricin ou de l'HE Hélichrise italienne.

 

 

Pour fluidifier le sang, à parts égales:

Millefeuille, Sauge, Mélilot, Menthe pouliot: de ce mélange 1 cuillère à soupe pour 1/2 litre d'eau, cuire 2 minutes et infuser 10 minutes. Boire dans la journée.

Pour ce mélange il est conseillé d'en boire pendant 4-5 jours et faire un arrêt de 2-3 jours avant de recommencer la cure.

 

 

Pour la circulation du sang, favoriser le retour circulatoire:

Millefeuille, Sauge, Hamamélis, Prêle et Ortie piquante (cuire 5 minutes).

Ou: Millefeuille, Vigne rouge, Hamamélis et Aubépine.

Ou: Millefeuille, Hamamélis, Menthe pouliot, Lapacho.

Ou: Millefeuille, Ginkgobiloba, Vigne rouge, Hamamélis.

1 cuillère à soupe pour 1/2 litre d'eau, cuire 2 minutes et infuser 10 minutes. Boire dans la journée.

 

 

 Lithiases (calculs) urinaires ou biliaires: à parts égales:

Millefeuille, Aubier de Tilleul, Chiendent, Ortie piquante, Prêle, Frêne, Fenouil, Cynorrhodon, Chicorée, Queues de Cerises, Combretum, Cassis, Busserole, Bruyère, Bourse à pasteur, Pin, Bouleau, Boldo, Bardane... 3-4 plantes au choix de cette liste avec toujours Aubier de Tilleul. Cuire 5 minutes + infuser 15 minutes. Boire dans la journée.

En prévention au printemps et à l'automne 1/2 litre avec 1 bonne cuillère à soupe de plantes, en phase aiguë 2-3 cuillères à soupe pour un litre d'eau.

 

 

Asthme: à parts égales:

Millefeuille, Citronnelle, Eucalyptus, Myrte: 1 cuillère à soupe pour 1/2 litre d'eau, porter à ébullition et cuire 2 minutes, infuser 15 minutes, boire dans la journée.

Changer ses habitudes alimentaires. Si l'origine est suite à un deuil, aller voir un bon acupuncteur, un ostéopathe ou un bon magnétiseur.

Il y a deux formes majeures d'asthme. Ne pas les confondre.

 

 

Dartres, inflammations de la peau, démangeaisons de la peau, ulcères:

Millefeuille, Prêle, Camomille, Ortie piquante, Bardane, Bruyère: 3-4 plantes au choix de cette liste, cuire 5 minutes et infuser 15 minutes. En prélever pour faire des compresses externes et boire le reste dans la journée. Soins internes et externes.

 

 

 

MISE EN GARDE:

Usage prudent chez la femme enceinte pendant les trois premiers mois (fluidifie le sang).

Chez les Amérindiens l'Achillée fut utilisée comme contraceptif et parfois comme abortif en profitant des vertus emménagogue de la plante. Pour obtenir ce résultat il faudrait en boire bien plus que les doses traditionnelles.

Eviter par précaution d'usage lors de l'allaitement (sauf en usage externe).

Interdit aux personnes qui suivent un traitement fluidifiant sanguin.

Effets indésirables: des rares réactions cutanées chez les personnes sensibles aux composants des plantes de la famille des astéracées (très rare).

 

                                                         

 

CURIOSITES:

Plante indigène qui croit en tout lieux. Son odeur est aromatique.

On emploi les sommités. Ses fleurs peuvent être blanches ou roses.

Pousse en Europe, Asie, Amérique du Sud.

Sa racine a été proposée comme succédanée de la serpentaire de Virginie.

L'origine de son nom viendrait du héros grec Achille. Blessé lors de la guerre de Troie à la cheville, il utilisa sur conseil de la déesse Aphrodite l'achillée pour se soigner, ensuite il s'en servit pour soigner les soldats blessés.

On s'en sert depuis longtemps pour arrêter les saignements des blessures, comme désinfectant, cicatrisant et comme fébrifuge.

Durant la Première Guerre mondiale, l'achillée millefeuille était incluse dans le kit de première urgence des soldats.

 

 

 

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.