logo

Mélisse

MELISSE

Mélissa officinalis de la famille des lamiacées

_______________________________________________________________________________

  

__________________________________________________________________________________________

Synonymes: Piment des ruches, thé de France, Citronnelle, mélisse citronnelle, feuilles à abeilles, piment des abeilles, herbe au citron...son nom vient du Grec" melissophullon" qui signifie "qui attire les abeilles".

 

Parties utilisées: sommités fleuries, toute la plante, feuilles et jeunes feuilles

 

Principaux constituants connus:

Vitamine A (bétacarotène), C, calcium, phosphore, potassium, antioxydants (flavonoïdes, polyphénols, triterpénoïdes) eugénol, géraniol, linalol...

Son essence (citral, citronnellal...), camphre, tanins, principes amers, flavonoïdes, acides triterpéniques...

 

                                                                          

 

 

PROPRIETES

  • action tonique sur le cerveaux, coeur, utérus, appareil digestif
  • neurotonique
  • antispasmodique, augmente faiblement le flux biliaire (spasmolytique),
  • cholérétique
  • apaisant (sédatif) et neuro-sédatif, favorise le sommeil profond
  • relaxant, anxiolytique
  • relaxant, favorise l'endormissement
  • éloigne les mauvais rêves et les cauchemars
  • améliore l'agitation des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer
  • immunomodulant (qui régule les dysfonctionnements du système immunitaire)
  • stimule la bonne humeur
  • stimulant physique et intellectuel
  • hépatostimulant (tonifiant du foie)
  • stomachique
  • carminatif
  • favorisant des règles
  • sudorifique
  • vermifuge
  • antibactérien et "antiviral"
  • mellifère, rentre dans les recettes "attire - essaims"
  • rafraîchissant du sang
  • antiviral
  • associé à valériane et passiflore synergie égal à du somnifère
  • anti-colitique et anti-inflammatoire au niveau de muqueuses digestives
  • anti-inflammatoire

 

 

                                                                    

 

 

INDICATIONS

Usage interne:

  • Migraine d'origine digestive, maux de tête
  • ballonnements, éructations, flatulences; digestion lente
  • Névralgies (faciales, dentaires, de l'oreille, de la tête)
  • émotivité
  • stress, angoisse, irritabilité, troubles de l'humeur
  • excès de chaleur
  • crises nerveuses, troubles nerveux, agitation, convulsions, épilepsie
  • anxiété, nervosité, irritabilité
  • palpitations cardiaques
  • troubles cardiaques d'origine nerveuse et digestive
  • syncopes, vertiges, bourdonnements d'oreilles
  • antispasmodique: spasmes (asthme, digestif, cardiaque)
  • crampes d'estomac
  • colites, inflammations des muqueuses digestives
  • éructations
  • déficience intellectuelle
  • mémoire, aide à la concentration et améliore la mémoire
  • troubles légers et moyennes de la maladie d'Alzheimer (freine l'avancement de la maladie)
  • mélancolie
  • indigestions, digestion lente
  • nausées
  • douleurs abdominales
  • règles douloureuses
  • anémie
  • fatigues
  • herpès (interne et externe) (il fut mis en évidence que l'emploi régulier de la mélisse espace considérablement les récidives)
  • varicelle                
  • oreillons
  • herpès
  • en cuisine, ajout aux salades, parfume le poisson, les salades de fruits, les cocktails...     

          

 

                                                 

 

 

Usage externe:

  • Piqûres d'insectes
  • Démangeaisons de la peau et douleurs de la..
  • inflammations de la peau
  • ulcères de la peau
  • plaies qui guérissent mal
  • herpès (interne et externe), varicelle et oreillons
  • apaise les douleurs dentaires (cataplasme de feuilles ou extrait alcoolique)
  • apiculture

 

                                                                   

 

MODE D'EMPLOI:

1 - 2 cuillères à soupe de feuilles sèches pour 1/2 litre d'eau, mettre  dans l'eau froide et porter à ébullition. Laisser frémir 30 secondes, couvrir et laisser tirer 10 minutes. Adoucir avec un peu de miel et boire chaud ou froid, dans la journée.

 

Pour la Mélisse fraîche, recette rapide, on peut simplement lui verser de l'eau bouillante dessus et laisser infuser 10 minutes.

 

Recette plus longue: dans une bouteille au goulot large vous mettez des branches avec les feuilles de mélisse, couvrez d'eau froide et vous mettez à infuser au frigo pendant 12-24 heures. Filtrer, c'est délicieux. En y ajoutant du miel et du jus de citron on en fait une "limonade" très rafraîchissante.

 

La Mélisse se mélange et se complète bien avec la Menthe. cela donne une saveur fraîche.

Elle se mélange et complète très bien aussi avec la verveine qui possède des propriétés similaires.

 

La Mélisse apporte un effet sédatif tout en  oxygénant le cerveaux, la Menthe apporte un effet antiinflammatoire surtout au niveau des intestins, et éveille. Les deux se combinent bien pour le travail de la mémoire.

 

 

                                                                

 

Utilisation en cuisine: ses jeunes feuilles coupés à la manière du persil se mettent dans une salade, délicieux sur une salade de carottes, sur un smoothie, lors de la cuisson de lapin ou volailles ainsi que les viandes blanches, sur les champignons, dans les potages, les poissons, les farces sur les salades de fruits, melons, pastèque, en pâtisserie dans les gâteaux et dans les crèmes et entremets à base de citron ou d'orange...

Quelques recettes en fin de cette fiche.

 

 

 

Fabriquer son eau de Mélisse: (l'eau de mélisse des Carmes Boyer est fabriquée depuis 1611...)

Pour 1 litre d'alcool à 90°, y laisser macérer pendant 21 jours, dans un endroit obscur et frais (cave): 200g de Mélisse fraîche, les zeste de 1-2 citrons, 15g de cannelle de Ceylan, 5g de clous de girofle, 15g de muscade râpée, 15g de coriandre moulue, 15g de racine d'angélique.  Filtrer en mettre en bouteille qui ferme hermétiquement.

Ce remède est répute pour aider en cas d'anémie, hyperémotivité, indigestion, migraines (interne et externe), perte de mémoire. On disait de l'eau de mélisse qu'elle est porteuse de longévité.

1 - 2 cuillères à café, comme digestif ou dans un verre d'eau comme remède.

On pourrait y ajouter de la Menthe. Dans ce cas diminuer le poids de la Mélisse en proportion de la Menthe.

 

 

Contre l'aérophagie, digestion lente utiliser 3 - 4 plantes de la liste qui suit en synergie: Mélisse, Anis vert, Camomille, Fenouil, Menthes, Sarriette...

 

 

Acidité gastrique, remontés acides, utiliser 3-4 plantes de la liste qui suit en synergie: Mélisse, Millepertuis++, Réglisse (antispasmodique), Angélique, Marjolaine, Matricaire, Sureau, Consoude...

 

 

Pour évacuer l'acide lactique figée dans les muscles et responsable des courbatures: Mélisse, Aubépine, Saule blanc, Mélilot, Genièvre, Menthe (toutes), Reine des près, Tilleul, Hamamélis...3-4 plantes au choix.

 

 

                                                               

 

Tisane agréable et qui favorise la digestion: Au choix 3-4 plantes de la liste qui suit: Mélisse, Réglisse, Romarin, Citronnelle, Menthe (toutes les menthes conviennent), Sarriette, Verveine, Camomille...

 

 

Qui favorise la microcirculation et détoxification: Mélisse, Millepertuis, Ginkgobiloba, Menthes, Basilic, Tilleul...

 

 

En cas de Gastro-entérite, boire de la tisane de Mélisse en adjonction des Herbes de Provence, Anis vert, Camomille, Sauge, Feuilles de noyer...

 

 

Synergies favorisant un sommeil profond et récupérateur: Mélisse, Passiflore, Oranger feuilles (bigaradier) ou fleurs, Lavande, Hysope, Mélilot, Camomille...en cas de gros insomnies on ajoutera de la Valériane et de l'Aubépine...

 

 

En cas de crises d'anxiété, utiliser de la Mélisse avec de la Valériane et du Millepertuis. Et changer à tout prix les habitudes alimentaires.

L'émotion de stress  trouve bien souvent son point de départ dans notre assiette, le choix de nos aliments va favoriser la croissance de bactéries très utiles ou inversement des bactéries pathogènes dans nos intestins.  Ces bactéries pathogènes vont nous affaiblir et favoriser ainsi un état de stress.

 

 

Migraines: boire tous les jours de la tisane de Mélisse avec de la Camomille va diminuer de beaucoup, voir totalement faire disparaître les crises de Migraine.

S'il y a plusieurs migraines par semaine il vaut mieux consulter un Neurologue. Il existe des pratiques d'autohypnose qui peuvent contribuer à la diminution des crises et à une meilleure gestion.

Si on aime l'amertume on va ajouter à ce mélange de la centaurée, qui tout en tonifiant foie et reins va augmenter la tonalité générale de notre organisme

 

 

Cataplasme contre les démangeaisons et douleurs locaux: broyer les feuilles de Mélisse fraîches avec des feuilles de consoude fraîche et appliquer à l'aide d'une gaze sur la zone.

Alterner avec des cataplasmes de Mélisse- consoude, Pommes de terres fraîches râpées, feuilles de chou ébouillantés.

 

La veille d'un examen, pour calmer le stress, boire plusieurs jours à l'avance une tisane de Mélisse combinée avec du saule blanc et de la passiflore.

 

                                                                                          

 

Désir d'arrêter de fumer: tisane de Mélisse avec Millepertuis, Réglisse, Valériane et Desmodium. Les 21 premiers jours tout les jours 1 litre avec 2 cuillères à soupe du remède, dans l'eau froide porter à ébullition et cuire 3-4 minutes, infuser 15 minutes et boire dans la journée.

 

 

Cicatriser un ulcère Gastro-duodénal: A parts égales, Mélisse, Consoude, Guimauve, Réglisse, Souci, Chiendent, Achillée millefeuille. 1/2 - 1 cuillère à soupe pour un demi-litre d'eau, porter à ébullition et cuire 5-10 minutes, infuser 15 minutes et boire dans la journée.

Changer ses habitudes alimentaires (conseils sur le site).

 

Une étude qui commence à dater, mets en avant, que l'utilisation quotidienne de tisane de Mélisse permettrait de ne pas avoir la maladie Alzheimer.

Faut-il encore, à cet effet, ne pas se vacciner non plus.

En effet, les métaux lourds que contiennent les vaccins, surtout de l'aluminium, qui nous sont directement injecté dans le sang, qui migrent et se déposent entre autres dans nos neurones, troublant ainsi la bonne connectique cérébrale et favorisant de cette manière ce trouble très ennuyeux pour les personnes responsables d'un malade d'Alzheimer.

Il y a actuellement suffisamment d'informations sur la Toile qui nous permettent de comprendre qu'il y a un abus de pouvoir dans le fait de nous imposer la vaccination. Serait-ce le nouveau génocide? Allons nous survivre à la médicalisation accru et à l'affaiblissement du système immunitaire qui en résulte?

 

 

Mal de transport, voiture, train, bateau: à parts égales, utiliser de la tisane de Mélisse, Verveine, Fleurs d'Oranger ou feuilles (bigaradier).

Monter dans le véhicule concerné à jeun, +- 30 minutes après le départ boire et manger un peu. Quant on attrape facilement des nausées lors d'un voyage il est conseillé d'éviter les sucres et les produits laitiers dans son alimentation habituelle.

 

Lors d'un voyage en bateau tout les gens que nous avons pu observer en train de vomir étaient ceux là même, que nous avons vu auparavant au café du quai en train de boire un café au lait, un chocolat chaud...

 

 

                                                

 

Recette de la Bénédictine:

On ajoute dans 2 litres d'alcool à 90° 10g de Mélisse fraîche, 25g de graines de cardamome, 10g d'hysope, 5g de racine d'angélique, 10g de Menthe poivrée fraîche, 5g de Calamus frais , 2g de Cannelle de Ceylan, 1g de noix de Muscade moulue, 5 clous de girofle.

Laisser macérer tout les ingrédients pendant au moins un mois, au frais et à l'abri de la lumière. Faire fondre dans 400ml d'eau 1-2 kg de sucre. Ajouter à la préparation précédente, remuer, filtrer et mettre en bouteille.

S'utilise comme de l'anisette comme apéritif avec un peu d'eau, ou comme digestif dans un verre à liqueur.

 

Variantes autour de "l'eau de Mélisse":

Le mieux est, pour conserver la belle couleur verte qu'on obtient en travaillant avec de l'alcool à 90° de trouver de l'alcool à 90°, faire la recette, et diluer le résultat avec de l'eau pour obtenir un fortifiant à 45°. Si on ne trouve pas de l'alcool à 90°, alors on peut utiliser de l'eau de vie de fruits, de la vodka ou toute autre alcool sans goût.

Ingrédients:

1 litre d'eau de vie de fruits ou 500ml d'eau de vie 90° - 99°, ajouter 50g de mélisse fraîche, 15g de zeste de citron frais, 15g de graines de coriandre, 2-3 clous de girofle, 1 noix de muscade brisée en morceaux, 10g de racines d'angélique, 5g de cannelle de Ceylan en bâtons.

Ajouter tous les ingrédients dans un bocal tous les ingrédients et laisser "tirer" pendant 1 mois, filtrer, et si vous avez utilisé de l'alcool à 90° vous pouvez couper à volume égal avec de l'eau pour obtenir un taux de 45°.

Mettre en bouteilles et utiliser en cas de malaise, mal de transport, mauvaise digestion, éruptions...soit une cuillère à moka pure en mélangeant bien à la salive avant d'avaler, soit dans un verre d'eau.

 

                                                             

 

Boisson contre la psychasthénie:

Comme ci-dessus, vous pouvez préparer votre "cordial" qu'on appelle communément actuellement teinture mère, en faisant macérer dans de l'alcool les plantes suivantes (toutes ou seulement quelques-unes au choix), fraîches si vous en avez la possibilité ou sèches:

mélisse, absinthe (amer), achillée millefeuille, basilic, marjolaine, maté, sauge, serpolet, thym, tilleul, ginkgobiloba...

                                                             

 

Ingrédients pour vin de mélisse:

50 g de feuilles fraîches de mélisse, 1 litre de bon vin blanc, 1 verre d'alcool pour stabiliser ce vin. On peut ajouter un peu de miel si on le désire pour adoucir ce cordial.

Préparation:

Faire fondre le miel dans un peu du vin, mettre le tout dans un bocal qui ferme hermétiquement comme les bocaux "Le Parfait", laisser macérer 30 jours, filtrer. Servir frais soit en apéritif, soit en prendre quelques gouttes quant on ne se sent pas très bien, soit en digestif après les repas.

 

 

Limonade, recette:

50g de Mélisse fraîche avec 50g de Menthe fraîche, poivrée, douce ou pouliot. 3 citrons non traités, 1 orange non traitée, 250g de Miel. On peut y ajouter de la racine de gingembre frais.

Préparation: avec un épluche légumes enlever le zeste des agrumes. Presser le jus. Dans 300ml d'eau bouillante faire dissoudre le miel.

Ajouter tout les ingrédients ensembles, et ajouter de l'eau froide pour faire 3 litres en tout. Laisser macérer 12-24 heures, filtrer et mettre ne bouteilles. On peut la boire tout de suite, ou attendre qu'elle fermente un peu et développe de bulles. A ce stade il ne faut plus traîner pour la boire. La fermentation en cours risque de se développer de plus en plus, trop acidifier la boisson, et à l'ouverture du couvercle cette pression pourrait gicler le liquide vers le plafond.      

                                                                                                                                        

                                                                        

 

Abeilles: frottez vos ruches avec les feuilles de mélisse pour attirer les essaims.

 

Faire son huile cicatrisante, apaisante, voir la recette sur le site sous la rubrique huile de Millepertuis et procéder de la même manière.

 

Recettes à la mélisse fraîche:

Filets de poissons au vin blanc et pommes de terres:

4 filets de poisson, 1 échalote, 2 cornichons, 1 cuillère à soupe de câpres, 1 carotte de l'estragon et de la mélisse, huile d'olive, sel et poivre, 10 cl de vin blanc, le jus d'un demie citron et le zeste râpé et l'autre demi citron en rondelles fines, 1 petite poignée de feuilles tendres de mélisse, pommes de terre (200 - 250g par personne, pour cette recette +- 800g)

Préparation:

Faire cuire les pommes de terres en "robe de chambre" dans de l'eau froide ou vapeur selon leur taille.

Les éplucher.

Coupez la carottes et l'échalote en fines rondelles et lanières, ajoutez un filet d'huile et faites "suer" au micro ondes puissance moyenne 1 minutes.

Ajoutez le vin blanc, les cornichons, câpres, sel, poivre, le jus du demi citron avec le zeste, remuer, ajouter et poser les rondelles de citron dessus. Couvrir le plat et cuire le tout selon la taille des filets 4 - 6 minutes. Ajouter les pommes de terres dans la sauce, parsemer avec la mélisse coupée finement et servir.

Truites au crumble de roquefort et aux noix et aux pois gourmands:

4 truites en filets

Pour le crumble:  40g de beurre ou huile de coco ou de palme, 40g de noix cassés en petits morceaux, 40g de farine (on peut à cet effet utiliser de la farine de riz complet), 40g de roquefort, bleu de Sassenage ou de Brest ou autre fromage de brebis "bleu" coupé en petits morceaux, 1 cuillère à café de feuilles tendres de mélisse hachées, sel, poivre.

Pour la sauce:  1 cuillère à café de feuilles tendres de mélisse hachées, 1 cuillère à café de noix de Grenoble en petits morceaux, 2 cuillères à soupe de vin blanc sec, le jus d'un demi citron, 1 échalote, sel poivre, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 200g de pois gourmands

Avancement de la préparation:

Mélanle vin blanc et surveiller la cuisson qui dure aux alentours de 15 minutes également. Les pois doivent rester légèrement croquants. Ajouter la mélisse, les noix, sel, poivre, le jus du demi citron. Réserver.

Servir aussitôt les poissons autour desquels ont aura disposés les pois gourmands avec leur sauce et sur lesquels on aura parsemé les reste des noix concassés.

 

MISE EN GARDE

Aucune connue aux doses physiologiques, il s'agit d'une plante traditionnelle, utilisée en usage familial.

Dans certains pays du Nord il est d'usage d'avoir un plant de Mélisse au jardin pour avoir de la Mélisse fraîche à disposition en permanence. Il suffit de temps en temps d'en couper les branches trop longues et des nouvelles branches aux feuilles tendres poussent. 

 

CURIOSITES:

 

Plante prolifère, qui pourrait être considérée comme mauvaise herbe si ses vertus n'étaient pas aussi importants.

Elle est très mellifère, le vrai Charme pour attirer les abeilles vers vos ruches.

On la retrouve dans différents cordiaux connus et reconnus mondialement, comme La Bénédictine, La Chartreuse, l'élixir de Chartreuse, La Mélisse des Carmes Boyer...Elle fait partie de la pharmacopée depuis plus de 2000ans.

Et des recettes de cuisine aussi.

Son origine est d'Asie, d'Afrique du Nord...Avicenne, médecin, mathématicien, astronome donc Alchimiste et Grand savant réputé de l'ancienne Perse indiquait que la Mélisse rend le coeur joyeux et content ainsi qu'elle affermit les esprit vitaux.

On l'utilisait aussi pour penser les blessures, tel qu'on peut le faire avec les feuilles de consoude, d'achillée, de sauge...

La petite anecdote: Le Cardinal Richelieu aimait beaucoup l'eau de Mélisse, qui le soulageait des crises de Migraine. Mais un jour il refusa de l'avaler, ne reconnaissant pas son odeur caractéristique, ce refus lui permit de déjouer une tentative d'empoisonnement. C'est ainsi que les Carmes Boyer apposent un sceau de leur couvent sur les bouchons garantissant ainsi la véritable eau des Carmes; rouge en souvenir du Cardinal.

Elle se cultive facilement, au soleil comme à l'ombre, en terre "ingrate" comme en terre riche. Et elle se multiplie très rapidement aussi. 

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.